Les 10 meilleures titres de 2011

décembre 12, 2011 0 Par admin

C’est l’heure des bousculades et du grand marasme d’avant Noël, alors, je ne vais pas faire le margoulin. Vous pouvez dès à présent monter le volume de votre chaîne Hi-Fi, et vous préparer à lui faire cracher les watts. Les petites anthologies de baltringues qu’on vous propose pour les fêtes, sont bonnes à mettre au rancard, car avec Ondes de Rock, vous vous doutez bien qu’on n’est pas là pour gober les mouches. Ça ne va pas sentir le purin et la vieille sandale ! J’ai 1 heure de bonne musique en 10 chansons à vous proposer, idéal pour passer les fêtes en vous disant que le Rock n’est pas mort.

J’ajouterais qu’ici on parle du vrai Rock et que l’année 2011 fut riche d’enseignement pour nous. Fini le racolage médiatique avec la carotte au bout du bâton, fini la langue de bois et les tergiversations. Quand un disque est mauvais, on le dit ! Quel que soit le groupe ! Scorpions, n’auront pas l’honneur d’apparaître dans cette sélection, car avec leur pauvre Comeblack et leur tournée d’adieu à rallonge, ils se foutent ouvertement de notre (votre) gueule. Des revues spécialisées qui remballent (Crossroads) alors que les concurrentes passéistes (Rock & Folk) et bobo (Inrocks) sortent des disques de compilations musicales sans âmes et se présentent comme LES références du Rock en France en vous faisant payer l’information, aux places de concerts toujours plus chères (Sting pour plus de 100 € !) et les shows de plus en plus courts (30 Seconds To Mars, à peine plus d’une heure), nous avons encore du boulot. Heureusement, des blogs comme Rock N’Live et des maisons de disques comme Warner & Roadrunner, Nuclear Blast, Frontiers Records, XIII Bis Records et tous les autres luttent avec acharnement pour la musique que nous aimons.

Cette sélection regroupe uniquement des titres ayant un gros potentiel, qu’il soit mélodique, technique ou orchestral. Que du bon ! Certes, le type qui ne connaît rien au rock et qui va se manger l’heure de musique qui suit, va sûrement saturer à plusieurs reprises. Préparez donc un petit remontant au cas où, installez-vous confortablement et essayez d’aller jusqu’au bout, car certains titres ont des développements surprenants (Haken par exemple). Vous ne perdrez sûrement pas votre temps à tester un peu de nouveautés et, pour les amateurs, je serais ravi d’avoir votre top 10 de l’année. Juste par curiosité. L’ordre des morceaux est réfléchi.

1) MyrathMerciless Times

Commençons avec l’excellent groupe Tunisien, Myrath, qui a mis tout le monde d’accord avec son Metal Progressif arabisant de très hautes volées. L’album Tales Of The Sands est une vraie bouffée d’air frais pour les amateurs de belles mélodies, d’arrangements fouillés et de grosse maîtrise musicale. La chanson sélectionnée est évidemment Merciless Times, que le groupe souhaitait mettre en avant avec un excellent clip… Mais il y a du très lourd sur tout l’album :

2) Airrace Just One Kiss

Airrace avec l’album, Back To The Start, propose un rock FM racé, à l’ancienne. Rareté à signaler, car c’est à ma connaissance, le meilleur disque du genre de l’année. Just One Kiss est une chanson entraînante dans l’esprit général de l’album. Du couplet qui met tout de suite dans le bain, au refrain joyeux en passant par les chœurs et le solo de guitare efficace, c’est sans aucun doute un de titres les plus rassembleurs de cette compilation :

3) Dream TheaterBuild Me Up, Break Me Down

Aaaah Dream Theater et leur nouveau batteur (Mike Mangini) ! Qui n’a pas attendu A Dramatic Turn Of Events ? Même si ce n’est pas un album majeur du groupe, il contient quelques belles pièces comme Build Me Up, Break Me Down. Allez, continuons à espérer, car, le départ de Mike Portnoy n’a apparemment pas été vécu par tout le monde, comme une fatalité. Un texte plein d’amour et de questionnements, accompagné par un refrain entrainant :

4) HammerfallSend Me A Sign

J’en vois déjà qui rigolent au fond ! Oui… Je sais qu’Hammerfall n’est pas un groupe qui fait très sérieux… Mais quand ils écrivent des chansons comme le magnifique Send Me A Sign sur Infected, et quand on ressort d’un concert, conquis par l’humour et la maturité des types qu’on vient de voir sur scène (comme ce fut mon cas), on ne peut pas exclure ces fiers guerriers venus du Nord, d’une sélection qui se veut objective. Merci les gars ! C’est le moment de prendre une petite mousse ! :

5) NightwishScaretale

Autant dire que si un album était attendu cette année, c’était le nouveau Nightwish qui s’apprêtent à remplir Bercy début 2012. Nous les avons rencontrés et profité d’une écoute d’Imaginaerum en avant première. Sûrement le disque de Metal Symphonique le plus abouti jamais réalisé, avec des orchestrations à faire pâlir les compositeurs actuels, cet album mérite de faire parti de cette sélection d’une manière ou d’une autre. C’est avec  l’impressionnant Scaretale, que les non initiés devraient découvrir cette œuvre :

6) Steve HillI’ll Walk

Une valeur sûre ? Je réponds : Steve Hill ! Ce Canadien, assez proche d’Ondes de Rock pour bien des raisons, propose en 2011 Whiplash Love, un disque flirtant entre Blues, Country et Rock N Roll. Méconnu dans l’hexagone, il pourrait en surprendre plus d’un avec sa voix chaude et son jeu de guitare hallucinant. Un grand bonhomme ! A découvrir avec le très bon I’ll Walk et son clip très classe:

Continuons cette compilation des meilleurs 10 titres de 2011 :

7) Royal HuntHalf Past Loneliness

Il y a des mecs comme moi, qui suivent des groupes peu connus, même quand ils font des albums moyens. C’est le cas de Royal Hunt qui parfois arrive à composer des titres fameux… Ou pas ! Avec Show Me How To Live, ils ont renoué avec leurs anciennes amours et signé le grand retour du chanteur D.C. Cooper. Leur album inégal propose quelques compositions excellentes, comme le très réussi Half Past Loneliness et son refrain imparable :

8) HakenNocturnal Conspiracy

Vous allez me dire : « Encore du Prog. ? » Et je vous comprendrais. Mais Haken a réussi l’exploit de faire un deuxième album presque aussi bon que le premier. Visions n’a sans doute pas la profondeur d’Aquarius mais le savoir-faire des anglais et la voix extraordinaire de Ross Jennings arrive a faire oublier les quelques longueurs de ce nouvel opus, grâce à des pièces de choix comme l’envoûtant Nocturnal Conspiracy :

9) Black Stone Cherry Blame It On A Boom Boom

Il ne fallait que 10 titres alors j’ai zappé l’excellent One More Revival de The Answer dont l’album est bien meilleur que celui de Black Stone Cherry. Malheureusement, impossible de trouver le titre en écouter sur Youtube, alors que, même si Between The Devil & The Deep Blue Sea est plutôt une déception, Blame It On The Boom Boom semble la chanson qui mérite vraiment sa place ici. Elle fera office d’hommage au groupe qui m’avait marqué avec son excellent Folklore And Superstition. Une énergie et un chanteur tout simplement imparable en concert :

10) Uriah HeepKiss Of Freedom

Comment ressortir un vieux groupe ? En dépoussiérant les fonds de tiroirs et en découvrant qu’Uriah Heep existe encore. Leur dernier opus, Into The Wild n’a rien d’extraordinaire si ce n’est ce goût pour le vintage et le travail bien fait. Après des décennies de bons et loyaux services, les anglais sont toujours là, et le touchant Kiss Of Freedom s’écoute comme un hymne :

Voilà ! C’est terminé pour cette année. Certes, j’aurais pu ajouter une myriade d’autres titres. Je pense notamment aux challengers comme Medi qui a sorti le très bon You Got Me (Moving), Vintage Trouble et leur excellent Rock Soul sur The Bomb Shelter Sessions et Ricky Dozen dont le prochain Made Of Iron devrait faire parler de lui. Mais malheureusement, il n’y a pas de place pour tout le monde.

J’espère que vous resterez à l’écoute pour 2012. Pour ma part, je m’en vais rencontrer Myrath (les Tunisiens du début) pour vous tenir au courant de leur actualité.

Nous nous retrouverons donc très bientôt j’espère !

Defnael