Jared, tu n’es qu’un branleur mégalo…

novembre 29, 2011 1 Par admin

J’ai invité Jared à dîner cette semaine et nous avons causé un moment sur leur dernier show…

 

 Dis-donc, je suis venue vous voir à Lille vendredi 18…

-Ah ouais ? Pourquoi à Lille alors que tu vis à Paris ?

-Bah le public parisien est insupportable Dude, et puis j’étais sur Lille pour voir ma sœur.

– Insupportable ?

-Ah oui ! Des gonzesses qui passent le set à te filmer, quand t’es en fosse c’est pas possible ; imagine 1h30 de I-Phone suspendus! Tu vois rien, du coup tu suis le concert sur l’écran de la greluche qui est devant toi…

-Oui mais c’est fun, à Lille j’ai demandé à ce que tout le monde le lève pour faire de la lumière…

-Bah je te félicite pas ; tu aurais pu suggérer des briquets plutôt parce que là tu les encourage les dindes… D’ailleurs, votre problème c’est votre public : il est à chier. J’ai vu des nanas pleurer à la fin du concert, on se serait cru à un show de Tokyo Hôtel ! Plus ceux qui dorment carrément devant la salle, c’est assez flippant ! Même pour Metallica j’ai pas vu ça…

– Ouais bon, c’est le revers de la médaille…Qu’est-ce que tu as pensé du concert ?

-Bien mieux qu’à l’Olympia, sans aucun doute (report ici). Une belle scène, un public tout acquis à votre cause, chouette light show et puis c’était marrant tous ces trucs que vous avez balancés [des gros ballons, des croco et des langoustines ? de plage]. La set-list n’était pas terrible par contre, vous avez honte de votre premier album ou quoi ? Et pour ce qui est de ta presta, tu exagères.

-Je vais encore me faire allumer, t’avais déjà pas été tendre la dernière fois…

-Oui mais c’est parce que je t’aime bien et que t’as du potentiel que je te bouscule. Quoique tu fasses, les minettes jureront que c’était terrible ; artistiquement je ne vois pas comment tu peux progresser quand tout le monde te brosse dans le sens du poil. T’as du charisme, tu sais y faire avec tes beaux yeux mais tu ne te contentes que du minimum syndical ! La première partie du set t’as à peine chanté, tu comptais sur le public pour prendre le relais. On se serait cru à un concert de Bruel.

-Je vois pas le problème, c’est convivial. [J’apporte la côte de bœuf]

-Sauf que les gens sont venus pour t’entendre TOI. Déjà qu’on ne voit ni ton frère ni Tomo… Avant tu chouinais lorsque les gens estampillaient 30 Seconds To Mars « le groupe de l’acteur Jared Leto », mais comment penser autrement quand les musiciens sont en retrait et n’interviennent jamais sur scène ?

 

-Euh… T’as pas du tofu plutôt ? Tu sais bien que je ne mange pas de viande…

-Tu commences à me plaire avec ton trip végétalien ! T’es tout famélique, t’as les joues creusées, je m’inquiète pour ta santé. T’es sur que tu prends soin de toi ? Parce que vue ta dégaine… Franchement au concert, c’était quoi ce look improbable ?

-Euh non, j’ai des potes stylistes qui me sapent.

-Hum… deux hypothèses : soit ils ne sont pas stylistes, soit c’est pas des potes parce que le poncho / marcel difforme vraiment…

– Pfff, tu comprends rien…

-Ouais, ça doit être ça. N’empêche que tu vas me faire le plaisir de manger ce que j’ai préparé et de faire descendre tout ça avec un bon vin.

Shannon et Tomo font bel et bien partie du line-up, c’est pas comme si j’étais tout seul sur scène ou qu’on ne voyait que moi dans les clips…

-Justement, parlant de clip : Hurricane, c’était vraiment obligatoire ? En plus c’était la version censurée, t’es un vendu chéri.

-Je pouvais pas faire autrement. T’as pas aimé le clip en rappel ?

-Tu admettras qu’un rappel avec un clip de 14 minutes c’est un peu court. Le concert à duré moins d’1h30, c’est just, surtout quand tu chantes une fois sur deux. Tes clips sont superbes visuellement, mais contentes-toi du contemplatif comme sur A beautiful lie , car pour les autres on ne comprend rien.Tu devrais penser à faire moins le cake à raconter ta vie et à plutôt assurer tes vocaux. Tu peux être très bon, quand tu veux .Ton The Kill  acoustique était vraiment bien. Alibi également, belle intensité, un petit bonheur. Par contre les «Je t’aime » c’était pas indispensable, encore une fois tu donnes des graines aux dindons. J’ai l’impression que tu donnes tout dans cette config’ car là on se concentre sur ton timbre ; quand c’est électrique t’en fous pas une rame car les musiciens camouflent tes approximations. A ne faire que le minimum et a pourtant être adulé de la sorte, je trouve ça scandaleux. Me semble que t’as pris le melon mon gars, t’es devenu un branleur mégalo. La pause que tu avais évoqué s’impose. Allez, sans rancune, trinquons à de meilleurs jours mon pote…

  

LounaCama – Dinde pas sympa

 Escape

Night Of The Hunter

This is war

100 suns

Search and destroy

Vox populi

L490 (Bol tibétain)

The Kill

Alibi

A Beautiful lie

Clip Hurricane

Jam Cowboy from hell (Pantera)

Kings and queens