Quel rock pour la France ?

mars 29, 2009 0 Par admin

Salut à toi, vieux brigand ! Toi qui écoutes encore du rock à l’heure ou l’on ne parle plus que des affres de Booba et son célèbre lancé de bouteille ou du succès inespéré des electroïdes français, Justice, sur le continent américain. Je me prosterne devant ton courage, car, une fois de plus aux Victoires de la Musique tu devras te contenter d’Arthur H, Cali, Saez et Mademoiselle K pour représenter ta musique.

Quand Booba se servait du public comme récup verre, tu pouvais te retrancher sur Sebastian Bach qui lui, va au front (c’est le cas de le dire) et continue le show quoi qu’il arrive :

 

Lancé de Bouteille version Booba (Style « wesh wesh Yo… Hé ouais ! ») :

Lancé de bouteille version Sebastian Bach (style « rien à perdre ») :

Quand tu pensais que des trophées comme les Victoires de la Musique ou l’Eurovision étaient de vastes supercheries, tu retrouvais un peu d’espoir en voyant les interventions de Saez en 2001 aux Victoires (« A capella » d’après l’animatrice qui doit avoir un cerveau sélectif au niveau des ondes sonores… Quant à J.L. De(à)larue c’est Saez qui accompagne son groupe… Heureusement qu’il est venu sinon nous aurions eu droit à un karaoké) :
« Jeune Et Con »

Ou les Finlandais de Lordi (Contraction subtile de Lorie et Jordy… Gare à la méprise !) vainqueurs de l’Eurovision en 2006 (Notez les commentaires de M. Drucker & Cie plein d’à propos. On y retrouve la pensée visionnaire et l’ouverture d’esprit des médias français) :
Hard Rock Hallelujah :

Aujourd’hui, même si tu sais que tout ça n’est que de la poudre aux yeux, que cette grande mascarade est une illusion de plus dans le Paysage Audio-visuel Français et que tu as depuis longtemps jeté ta TV par la fenêtre, tu devras peut-être bientôt t’acquitter de la redevance. Hé oui ! Toi qui croyais profiter d’internet en toute quiétude et qui a souscrit un abonnement chez un fournisseur d’accès, tu pourrais être obligé de financer des programmes désolants (genre « Poubelle La Vie »), payer des animateurs préhistoriques (comme « Michel Drucker »), et acheter moins de CD par manque de budget. Au final, les majors en déduiront qu’internet est utilisé par un ramassis de voleurs (bien que tu payes une taxe sur les CD vierges… Taxe qui ne revient évidemment pas aux artistes que tu écoutes) et tu te demanderas si ton ordinateur ne devrait pas suivre le même chemin que ta télévision.

Et bien non ! Le rock est encore accessible en France ! Grâce à internet, nous avons toujours le choix de chercher, de découvrir, d’aimer de nouveaux groupes. Et j’en profite pour en présenter un méconnu, pour finir sur une note positive :


Black Stone Cherry dont le dernier album Folklore And Superstition vaut le détour :

Hell And High Water

Blind Man

Defnael